En cas de lien mort, merci de laisser un commentaire

In case of broken link, please leave a comment for a re-upload

lundi 25 février 2013

THE CONNIE DUNGS - Missy and Johnny 7" (1995)

Au concours international du groupe avec la plus belle voix de canard organisé dans le Gers, les Connie Dungs ont terminé deuxième juste derrière les Vindictives (ça montre à quel point le niveau était relevé...). 
Nul doute que cela en rebute plus d'un ce genre de chant mais une fois passé outre, les Connie Dungs reste tout de même un bon groupe de pop-punk version pêchu. La prod est plus que correcte, avec notamment une caisse claire très sèche qui relève bien ces 4 titres.
Bref, ça mange pas de pain (plutôt du maïs d'ailleurs...), surtout au niveau des paroles (en même temps, un canard qui dénoncerait les injustices de ce bas monde entre deux woo-woo, pas sûr que cela aurait été vraiment crédible), mais cela reste parfait pour patienter avant l'été.
Reste que maintenant avec le titre de ce skeud, va falloir assumer le fait que ce blog apparaisse sur les résultats de Google lorsque les fans chercheront les dernières infos croustillantes sur notre Johnny ex-national... 

4 songs of this Pop-punk band from Kentucky with this particular voice reminding The Vindictives.


lundi 18 février 2013

RAOOUL - Fresh and Nubile 7" (1993)

Après 25 ans de bons et loyaux services, Lookout! Records a définitivement fermé ses portes
en début d’année dernière (interview du co-fondateur Larry Livermore sur l’histoire du label
ici). C’est quand même un putain de pan de l’histoire du punk qui vient de tomber. Qu’on
aime ou qu’on aime pas, c’est là qu’on grandi les Green Day, Donnas, Screeching Weasel et
autres Queers.
Bref, à côté de tous ces piliers du pop-punk, gravitaient également tout un tas de groupes plus ou moins dans la même veine et Raooul faisait plutôt partie du moins. Ouvertement Riot grrl, point de mélodies sirupeuses cablées MTV pour ces 5 californiennes aux cheveux courts. Ca crie, ça hurle que ça aime la drogue, l'alcool et le sexe sur un rythme saccadé et une basse sautillante. Un genre de pré-Le Tigre, le côté électro en moins (quoique sur le premier titre...).
John Travolta semblant avoir la cote chez les punks californiens, elles nous offrent en prime leur version du Summer Nights de Grease qui avait déjà inspiré les Vandals avant elles.

Riot Grrrl band from the now defunct label Lookout! Records shouting their love for alcohol, drugs and sex !





lundi 11 février 2013

THAT'S THE WAY COOKIE CRUMBLES Compilation CD (1997)

Je ne sais pas vous mais j'ai l'impression qu'il y en a de moins en moins de ces compilations fouillies avec tout un tas de groupes plus ou moins homogènes. La faute peut-être à internet qui facilite la promotion des petites formations et donc rend ce type d'objets moins attrayant. A moins que ce ne soit parce que les fanzines papier se font rares et que ce sont ces derniers qui s'étaient fait l'apanage de ce genre de galettes (comme celle-ci sortie par le fanzine Nancéien Kérosène. Pour les curieux, un interview du fondateur datant de 2003 ici). P'être bien qu'avec l'âge on ne suit plus aussi assidûment la scène et qu'en fait il en sort une nouvelle toutes les semaines !
Pour en revenir à cette compilation à 91% française (uniquement 2 titres live des hollandais de NRA pour la partie internationale), on y trouve à peu très tout ce qui se faisait dans le punk mélo, post-HC ou noise à l'époque dans l'hexagone. 
Beaucoup de têtes connues avec notamment les Burning Heads dans une version française du titre ouvrant l'album Super Modern World, le duo Portobello Bones / Seven Hate dans un reggae-dub trash, les Zabriskie Point, Keneda, Nothing More, etc, etc, etc...
Côté bonne surprise pour ma part, on notera les Shu Gang et leur HC mélodique furieux aux accents métal sur la fin.
On récapitule, 22 titres par 23 groupes (... 22 morceaux, 2 pour les NRA donc ça fait 21, 2 titres partagés par 2 groupes donc ça fait euh, 2 groupes de plus donc... oui 23) dont 4 titres live... le compte est bon.

20 songs from the best melodic HC, post-HC or Noise bands from France in the 90's and 2 live performances for the Dutch punkers of NRA.



Télécharger / Download : That's the way cookie crumbles Compilation

Liste des groupes / Bandlist :
FAKE HYPPI - PREGNANT - EXSONANT - TOXIC MILDRED - KENEDA - SHU GANG - ZABRISKIE POINT - BURNING HEADS - NRA - NOTHING MORE - SIXPACK - SHAGGY HOUND - BUSHMEN - PERFECT COUSINS - HAPPY ANGER - BLINDFOLD - TONGZ - BEESWAX - CARN - WELL SPOTTED & SU - PORTOBELLO BONES & SEVEN HATE


lundi 4 février 2013

THE QUEERS / SINKHOLE - Love ain't punk Split 7" (1995)

Dans la série discographie sans fond des infatiguables Queers, ce split garantie 100% New Hampshire propose 4 titres partagés avec les Sinkhole de Boston.
Commençons justement par ces derniers et leur pop-punk pas vraiment originale mais bien foutue rappelant tout un tas de groupes de l'écurie Doctor Strange Records dont ils ont fait comme par hasard parti le temps d'un album. Le thème de ce split semblant être les reprises des dinosaures du punk, ce sera une de GG Allin pour leur part, période euh... "clean" disons. Et comme ont pu le faire un peu plus tôt les Chemical People avec le Cheri Love Affair du même bonhomme, la reprise vaut largement l'original (enfin, pour toute personne née après les années 60...).
Les Queers on aime ou on déteste, mais faut quand même avouer qu'ils savent balancer du punk-rock rapide, stupide et qui reste dans la tête. C'est encore le cas ici avec ces 2 titres live dont le Blabbermouth qu'on ne retrouve en version studio que sur compilation Punk USA.
Pour la reprise, ils n'ont pas été chercher bien loin faut dire puisqu'ils avaient déjà ré-enregistré l'intégralité de l'album Rocket to Russia. C'est donc le Rockaway Beach des Ramones qui nous ait servi ici... après tout, n'est pas vraiment punk le groupe qui n'a jamais fait une reprise des Ramones (hein Phil... ?!).
Enfin, je ne pense pas qu'il soit important de s'éterniser sur cette pochette du meilleur goût...

2 songs recorded live for these two bands from New Hampshire including one cover for each.
The Queers plays the Ramones' classic Rockaway Beach and an early song from GG Allin for Sinkhole.