En cas de lien mort, merci de laisser un commentaire

In case of broken link, please leave a comment for a re-upload

mardi 28 mai 2013

TEEN IDOLS - VML Live in Chicago 7/27/96 EP (1996)

J'avais déjà posté un skeud des Queers de cette série de live sortie par le label du chanteur des Vindictives et parmi les innombrables choses dites à l'époque, je parlais du son moyen de la galette... ben, je vais me répéter pour celui-là, le son est toujours moyen, mais apparemment c'est l'esprit de cette série puisqu'on nous explique au dos de la jaquette que la prise son est faite grâce un simple microphone positionné au milieu du public afin de capter au mieux l'atmosphère du concert. Bon ok, pourquoi pas. En même temps concernant les Teen Idols, ça leur donne effectivement un cachet plus punk-rock que leurs efforts studios. En effet, comme beaucoup de groupes dans ce style, ils glisseront inexorablement vers de la pop-punk mi-tempo qui lasse assez vite. Dommage, en 1996, le line-up semblait enfin se stabiliser et le combo sortait certainement sont meilleur EP "Let's make noise" (toutes leurs anciennes productions étaient dispo sur un blog mais désolé, je ne le retrouve plus, j'aurai pourtant juré que c'était sur Rad Party Photo Blog mais nada...).
Le petit inédit de ce live sera une reprise de la version anglaise du 99 Red Balloons de Nena sur laquelle le batteur semble vouloir faire la nique à celui des 7 Seconds... et il y arrive le bougre !!
Les pistes ne pas découpées, ça ressemble à rien un live de punk-rock avec des blancs entre les morceaux...

6 early songs of the pop-punk band Teen Idols recorded live for a serie of records released by the label of the Vindictives' singer.
The last song is a cover of the famous "99 Red Balloons" originally performed in German by Nena.





mardi 21 mai 2013

THE FUMES - Knock out the axis LP (1993)

J'ai jamais vraiment fait de série dans mes posts et comme il ne faut pas dire "Fontaine je ne boirai pas de ton eau" (c'est que le Ricard pur à force...), voici donc ma première qui va également se refermer de suite puisqu'elle est composée du post précédent sur les Weak et de celui-ci, et avait pour thème les groupes ayant repris le titre "Alcoholiday" des Kaos. Faut bien débuter en série, vous êtes marrant vous.
Les points communs entre ces 2 groupes pourraient d'ailleurs ne pas s'arrêter là, The Fumes balançant un punk'n'roll furieux qui fleure bon les plaines du Kentucky bien que ces quatre-là soient de la région de Washington.
Et personne ne se demande de quels quatre-là on parle justement ? Parce que des groupes s'appellant The Fumes ont en trouve à la pelle. C'est comme ça que je me suis retrouvé avec un CD d'un groupe tout à fait différent pensant acheter ce dont l'on parle ici. C'est qu'à l'époque des listes de distro, il n'y avait pas internet qui permet de tout connaitre d'un groupe et éviter ce genre d'impair. Quoi que maintenant, si on ne veut pas se retrouver à la 72ème page des recherches Google, il faut aussi essayer d'avoir un nom plus ou moins original (c'est peut-être pour ça qu'un bon nombre de groupe hardcore restent dans l'anonymat totale d'ailleurs...). Bref, plus de peur que de mal parce qu'en fait ce "fake" (de Cypress) de The Fumes (de Washington), ben, c'était pas trop mal en fait. Rien à voir mais un p'tit groupe sympathique (quoi que très en colère apparemment) qui finira certainement sur le blog. Pas comme les Bollweevils anglais qui eux par contre me doivent 10€ pour avoir le même nom que leurs homologues ricains et sonner aussi mal.

Punk'n'roll band from Washington county. 
Not to be confused with many other bands with the same name !



mardi 14 mai 2013

WEAK - Come with shaftwoman to Weaktown EP (1996)

J'ai décider d'épargner la copie VHS de Freaks d'une certaine personne qui n'a dû trouver comme unique palliatif à l'attente insoutenable des fameux jingles de ce EP, que le visionnage intensif de ce chef d'oeuvre du cinéma américain.
Quelques mois seulement après un split avec leurs camarades de beuveries, les Weak sortent leur premier EP. Bien que délaissant quelque peu les tempos soutenus, on retrouve ici les rythmiques entêtantes et ce chant rocailleux qui formeront la pierre angulaire de leur 2ème album "Speed Freaks, Speed Weak" (tiens donc, encore des adeptes de Zavatta ?), dont l'ensemble n'est pas sans rappeler les premiers sévices des Turbonegro.
Ah ben ça par exemple ! En flânant sur le net histoire de rafraîchir ma plus toute jeune mémoire, je tombe sur une bio plus que complète rédigée par Madame Béa en personne. Je crois qu'il n'y a pas grand chose de plus à rajouter... ah si peut-être, pour compléter les 2 vidéos de cette page prise lors de leur reformation éphémère en 2011, en voici une de 2005 qui était présente sur un DVD le Mass Prod. Et pour finir, sachez qu'il se pourrait bien que le cauchemar ne soit peut-être pas tout à fait terminé puisque les graisseux semblent reprendre du service en trio... Eat shit !!!

First EP of the the most popular Punk'n'Roll band from the West coast of France sounding like the early Turbonegro stuff.



Télécharger / Download : WEAK - Come with shaftwoman to Weaktown EP


lundi 6 mai 2013

THE BOLLWEEVILS / RIPCORDZ - North America Loud Punk Series Vol. 2 Split EP (1994)

C’est quand même un peu la mort du p’tit commerce cette manie qu’ont les groupes de sortir des compilations CD regroupant tous leurs EP. Si je prend le précédent post sur les Meanies, y’avait matière à en faire une dizaine en prenant les 45t séparément. Mais où est l’intérêt de poster des titres 2 par 2 titres si l’ensemble est chopable sur un seul CD ? Bon, en même temps, c’est pas vraiment un bon exemple les Meanies parce que leurs 45t je suis loin de tous les avoir et au prix où se vendent certains, c’est pas demain la veille (tiens, c’est en écrivant l’expression que je viens de la comprendre…).
Tout ça pour dire quoi ? Et Bien que les 2 titres des Bollweevils de ce split se retrouvent sur leur compilation « History of the Bollweevils part II » (et même sur le Part I mais dans une version démo). Ce qui nous ramène à la première question de ce post (on essaye de suivre dans le fond…) : quel est l’intérêt de poster ce skeud et pourquoi ne pas proposer directement le CD ? … et bien tout d’abord qui dit split dit un autre groupe sur la face B, et que ce groupe en a peut-être marre que son titre ne soit sur aucun blog à cause de cette put*** de compil CD des Bollweevils. Ensuite je pensais que cette compil devait être facilement trouvable sur le net mais après quelques recherches, je m’aperçois en fait qu’on ne trouve pas grand chose des Bollweevils sur la toile, ce qui est vraiment étrange pour l’un des groupes les plus connus de l’écurie Doctor Strange. La bonne nouvelle, c’est que ça va peut-être me permettre de les poster un jour ces compils.
Les canadiens de Ripcordz ont un peu fait les fainéants avec 1 seul titre proposé ici, beaucoup plus mi-tempo que les Bollweevils mais bien moins pop. Ne connaissant pas vraiment ce groupe à la longévité impressionnante (plus de 30 ans d’existence et une pléthore d’albums à leur actif), je ne saurais dire si c’est leur signature habituelle mais ça donne en tout cas envie d’en découvrir plus. Et pour les curieux, un bon papier sur eux ici pour mieux cerner les personnages.

Legendary punk-rock band The Bollweevils from the Doctor Strange Rds crew shares the limelight with the untiring Canadians of Ripcordz.