En cas de lien mort, merci de laisser un commentaire

In case of broken link, please leave a comment for a re-upload

mercredi 17 juillet 2013

ATTACK FROM BOTH SIDES Split EP (1993)

Allez, on continue avec les splits EP tout en s’éloignant un peu de la pop-punk avec ce skeud partagé lui aussi par quatre groupes. Je vais passer assez vite sur No Fraud qui doit faire un genre de post-hardcore que j'ai du mal à cerner. 
Je vais pas pouvoir en dire beaucoup plus sur les Psycho Tribe qui donne dans un registre plus classique punk US du début des années 90. Le peu d'info sur le groupe sur net est un peu déroutant puisque hormis ce split, ils semblent qu'ils n'aient sorti qu'un LP 6 titres en 88 mais on trouve des vidéos de live datant de 2010... ça semble nous donner une longévité hors normes pour un groupe avec si peu de productions, et un peu faiblard également pour être un groupe culte ayant décidé de se reformer.
Viens ensuite les enfin un peu plus connus Rhythm Collision dans ce qu'on pourrait appelé leur première période (celle des 2 premiers albums), avec ce chant encore très pop qui aura tendance à se durcir avec les années.
Ah, et les Face To Face !! En voilà un groupe que j’ai toujours eu du mal à aimer ! Je crois qu’au début ça devait être à cause d’une énième légende urbaine qui voulait que les types venaient de la scène métal et s’étaient mis au punk mélodique alors en plein boom pour se faire du fric (j'crois que maintenant, ça serait plutôt l'inverse...). C’était le genre de rumeur pas facilement vérifiable à l’époque. Alors aujourd’hui j’ai essayé de creuser un peu. Bon, effectivement, les Face To Face sont bien nés des cendres d’un groupe typé métal (Zero Tolerance) au début des années 90. Ensuite… ben, plus grand chose pour étayer cette thèse. Ce fameux groupe de métal aurait fait une ou plusieurs démos et quelques concerts avant de devenir Face To Face. En fait, je me rends surtout compte que d’avoir eu internet dans les années 90 ne m’aurait pas plus avancé.
Après, dire que les Face To Face aient voulu rester à tout prix dans le milieu underground et qu’ils se soient fait malgré eux happer par l’industrie du disque, faut pas pousser non plus. Il y a une très bonne bio sur métalorgie et quand on lit « BO de Buffy contre les vampires », « My Chemical Romance [a ouvert] pour eux », on se demande si ils n’ont pas essayé de nous refaire le coup des A.F.I. Bref, de toute façon, j’accroche pas vraiment à la voix du chanteur alors j’aurais certainement lâché très vite même sans cette légende…

Early stuff from the now classic punk-rock bands Face To Face and Rhythm Collision, plus two other more confidential bands playing a less melodic punk songs.




Télécharger / Download : ATTACK FROM BOTH SIDES Split EP



mardi 9 juillet 2013

DISHWASHER Split EP (1996)

Je disais dans le post précédent que des compilations EP de pop-punk, y'en avait à la pelle. En voici donc une autre, tout aussi dispensable très certainement.
Le type de Seven-O-Two Records (j'veux pas balancer mais c'est un certain Pete apparemment...), ça a dû bien le faire marrer de mettre des p'tits interludes un peu partout sur son EP... et ben qu'il sache, le Pete, que ça emmerde copieusement les types qui le rippent, son EP. Bon, c'est sûr qu'en 1996, ça n'avait pas dû lui traverser l'esprit mais bon, même à l'écoute, ça devient vite gavant. Et encore, là c'est un EP (j'en suis à 4 si je compte bien), ça me rappelle l'album Hypno-Punko des Vindictives qui est foutu pareil avec tout un tas de délires entre les titres... résultat, t'as pas envie de l'écouter l'album ou alors faut le ripper justement pour virer tous les trucs qui servent à rien. Tiens ouais, le ripper remarque...
Bon, là ça commence à se voir que j'ai rien à dire sur cet EP (et de 5) donc passons côté musique.
On a le droit a une version alternative du "Born to wash dishes" des Queers (qui deviendra "Born to do dishes" sur l'album "Don't back down") pas vraiment nécessaire puisque moins bien que la version album, un titre des Ten-Four qui semble-t-il ne doivent leur présence sur cet EP (et de... 6) que grâce à une rencontre fortuite avec ce fameux Pete (et je confirme, le Pete ce jour-là aurait mieux fait de rester couché), un titre des Hi(gh)-Fives plutôt bon mais en même temps, les Hi-Fives c'est toujours plutôt bon, et enfin le p'tit coup de coeur de cet EP (promis je m'arrête à 7), les Scared of Chaka qui relèvent un peu le tout grâce à ce côté déjanté à la F.Y.P. Bref, pas indispensable donc mais de temps en temps au hasard d'une lecture aléatoire du disque dur...
Ah oui, un bon point tout de même pour notre ami Pete concernant la pochette (non non, pas le dessin...) qui offre un livret bien épais, idéal pour lire sur la plage (ça c'est pour ceux qui voudrait tout de même acheter l'original qu'on doit encore trouver à moins de 1€...).

4 other pop-punk bands from USA. 
Not a essential EP but good songs from Scared of Chaka and the Hi-Fives, and an alternative version of Born to do dishes from the Queers. Ten-Four band is much more, hum, to forget...






mardi 2 juillet 2013

BANANA PAD RIOT Split EP (1996)

C’est pas faute d’avoir eu le temps de se préparer à l’arrivée de l’été, ça fait bien un mois que le short et les tongs ont été ressortis du placard et qu’ils attendent bien sagement que le thermomètre veuille bien dépasser la barre des 20°… mais dans l’euphorie du retour des fameux apéros barbecue jusqu'à 3h du mat’, les merguez toujours sagement emballées dans leur barquette, v’là t’y pas qu’on en oublierait presque de faire le plein de pop-punk sucré. Oui, parce qu’il faut bien l’avouer, le farniente estival avec du crust hardcore en fond sonore, ça serait un peu comme siroter un vin chaud à l’ombre d’un palmier.
Comme le pop-punk c’est un peu toujours la même chose, c’est au pif que je propose cet EP aujourd’hui, qui, si il n’est ni meilleur ni pire qu’un autre, se démarque au moins par sa pochette aux couleurs chamarrées avec ce p’tit côté Flintstones en plus.
Côté musique, quasi que du classique sur ce skeud, avec des groupes qui n’ont pas dû avoir trop de mal à filer un titre puisqu’ils cumulent pas loin d’une centaine de sorties à eux 4. A croire qu’ils se tirent la bourre avec notre Barbelivien national…
Si on rentre dans le vif du sujet, j’ai forcément une petite préférence pour le titre des Vindictives qui, pour les 2 personnes qui suivent, sont toujours vigoureusement ancrés à la deuxième place du podium des meilleurs groupes au chanteur à la voix de canard. Boris The Sprinkler et Mr T. Experience proposent un titre fidèle à leur répertoire, quant à Young Fresh Fellows, le grand inconnu de ce disque, ça tend plutôt du côté d’un funky à la James Brown qui semble un peu perdu au milieu du reste.

The 3 classic American pop-punk bands Boris The Sprinkler, The Vindictives and Mr T. Experience share this EP with The Young Fresh Fellows offering a funky song sounding like an old James Brown one…