En cas de lien mort, merci de laisser un commentaire

In case of broken link, please leave a comment for a re-upload

lundi 26 août 2013

LES SHAKING DOLLS - Teenage go nuts 7" (1990)

Si je vous dis qu'ils sont d'Angers, qu'ils sont sur Black & Noir et que leur nom commence par "Les" et fini par une consonance anglaise... vous me dites tout naturellement : "Facile, c'est les Thugs"... et ben raté, même si on ne peut pas vous en vouloir. On pourrait continuer longtemps ce petit jeu des points communs tant le style des Shaking Dolls se rapproche de celui de leurs grands frères. Oui, qu'on ne vienne pas me dire que les Shaking Dolls n'ont pas été influencés par Les Thugs. Bon ok, c'est produit par l'un des frères Sourice, ça explique peut-être la guitare en avant et la légère réverb sur la voix, mais n'empêche qu'il y avait déjà une bonne base musicale commune. Des riffs simples sur une batterie rapide, des breaks ralentis, un chant lancinent... y'a bien que le clavier qu'on ne retrouve pas chez Les Thugs. Pas fan de cet instrument d'ailleurs, même si bien utilisé ça peut être une tuerie (hein ? non, je n'ai pas nommé les Snuff...), il reste heureusement plutôt discret ici. En fouillant un peu, on retrouve une video ici enregistrée lors d'un concert à la mythique salle Diff'art... Diff'art, ça doit bien dire quelque chose à certains ?... Parthenay ? le marché aux bestiaux, idéal pour dormir dans la caisse après les concerts... non ? Personne ? Bon, tant pis (merci de ne pas faire de blague sur les claviers...). Eux ils s'en foutent, ça fait 25 ans qu'ils font du bruit histoire de réveiller les papys des Deux-Sèvres (si si, ça existe les Deux-Sèvres) sans rien demander à personne (peut-être quelques subventions je vous l'accorde). Comme quoi, l'avenir n'est peut-être pas uniquement dans les salles municipales de musiques actuelles... Quoi ?! l'avenir est derrière nous ?... Pessimiste va !

French noise-punk band highly influenced by Les Thugs.




Télécharger / Download : LES SHAKING DOLLS - Teenage go nuts 7"


lundi 19 août 2013

THE FOUR SEASONS - A tribute to Antonio Vivaldi Split EP (1994)

Un tribute, c'est un peu exagéré. Il ne faut pas s'attendre à trouver ici de versions boostées des classiques du compositeur vénitien. Le seul concept évident derrière tout cela semble être les titres des morceaux qui reprennent chacun une saison... bon, c'est un peu léger mais si il y a un type de Total Heaven qui passe par là, il pourra peut-être lever le voile sur ce mystère insoutenable du pourquoi du comment de ce split.
On reste donc dans la plus pure tradition du label saintais à ses début : du punk, de la pop, de la noise, et le tout à moins de 2h en voiture de l'arc de Germanicus.
Pour la pop, c'est Dog Shop qui ouvre le bal. Un groupe discret qui aura quand même marqué la scène française durant ses quelques années d'existence. Pour les aficionados, une disco complète est même sorti il y a peu. On reste dans la pop (entendons nous bien, un minimum énervée quand même) avec les D.I.T. qui n'auront pas eu autant d'écho que les précédents malgré un style très proche et souvent bien plus original. Si le type de Total Heaven qui doit passer par là n'est pas déjà reparti, il pourrait d'ailleurs nous donner quelques nouvelles de Choum...
Allez, on se déplace un peu vers le nord (vers le nord du nord pour ceux qui habite en dessous de la Garonne...) avec les Poitevins de Seven Hate et leur punk à roulettes toujours aussi efficace bien qu'ils aient ici peut-être un peu trop poussé le concept des guitares en avant et de la voix en retrait.
Pour finir, les bordelais de The Sleepers s'octroient à eux seuls la face B du skeud pour près de 7 minutes de noise déstructurée (pléonasme ?) qui ont au moins le mérite de déboucher les oreilles.

Pop, noise and melodic punk from 4 French bands.




Télécharger / Download : THE FOUR SEASONS - A tribute to A.Vivaldi Split EP


vendredi 9 août 2013

NEW BOMB TURKS - Drunk on cock MCD (1993)

Devant l'enthousiasme suscité (certes modéré mais quand même) par le post sur les New Bomb Turks, cela me semble judicieux de reprendre après cette courte pause estivale par cet EP de 93, d'autant plus que ma version étant celle en CD, j'économise ainsi un fastidieux travail de rip.
Une autre bonne raison de reparler des NBT, c'est la sortie il y a moins d'un mois de la version anniversaire (20 ans déjà, pfff) de leur premier album ainsi que du pressage en EP 6 titres de leur démo de 92. De quoi se faire son p'tit Noël avant l'heure somme toute.
N'en déplaise à Saint-Thomas, bien que la jaquette arrière annonce 4 titres, c'est bien 5 morceaux qui sont proposés ici. Problème de mise en page, les titres ne tenaient pas sur 2 lignes et ça aurait coupé une des têtes sur la photo ? Ou alors quoi ? Il est tellement mauvais ce morceau qu'on n'ose même pas l'indiquer ?!... P'tain non, ils sont encore tous bons ces titres. Toujours cette prod sauvage, ces riffs directs, cette batterie lourdes pleine de cymbales, euh bon bref, ça s'explique pas, ça s'écoute. Cet EP a été enregistré dans la foulée du premier album, il n'y a pas encore ce côté rock'n'roll qui apparaîtra dès leur deuxième Long Play comme disent les ricains, c'est encore brut de décoffrage, plus punk que n'roll donc, preuve en est la reprise du "This place sucks" des Queers qui relaie l'original à une simple pâle copie...
Sans m'en rendre compte, il vient de passer une demi-douzaine de fois en boucle, dangereux ce truc, faut que je vérifie mon stock de méthadone...

5 songs from the kings of the garage-punk music. In the same vain of their debut album.




Télécharger / Download : NEW BOMB TURKS - Drunk on cock MCD