En cas de lien mort, merci de laisser un commentaire

In case of broken link, please leave a comment for a re-upload

dimanche 25 septembre 2016

WHEN WILL I BE FAMOUS Compilation CD (199?)

On continue dans la série des compilations françaises même si je trouve celle-ci vraiment en dessous de la précédente, peut-être parce que beaucoup plus orientée noise. Faut dire qu'une bonne dose de motivation est nécessaire pour rentrer dedans. Cela commence en effet par 3 titres dépassants les 4 voir 5 minutes chacun, majoritairement instrumentaux qui plus est, alors pour quelqu'un biberonné aux 1-2-3-4 des Ramones, l'entrée en matière est un peu rude.
Et je passe directement au 5ème groupe qui me parle un peu plus puisqu'il s'agit des Homeboys pour lesquels j'avais déjà posté leur EP sorti chez Panx. Un titre bien hardcore qui doit donc plutôt dater du début du groupe, ce qui nous permettrait de placer la sortie de cette compilation entre 1999 et 2000... parce que oui quand même, coup de gueule, pas une date sur la jaquette du CD, merde !... j'ai pas fait archéologie à la fac non plus. Ils pensaient à quoi à l'époque les types. Tiens, ça permet d'ailleurs de glisser le fait que le mastering de la compil est de Fab Process (Unlogistic), le graphisme de Ni2 (Upstairs People, on en re-reparle plus bas, 2 Letf Hands, Unlogistic encore !) et que le label Star Club semblait être en fait un fanzine dont personnellement je n'avais jamais entendu parlé mais bon, j'suis loin d'être une référence en la matière.
Pour finir avec les Homeboys, je ne peux que vous conseiller d'aller piller leur bandcamp sur lequel la majorité de leur discographie est en téléchargement libre (mais je me répète peut-être...).
Je m'aperçois qu'à ce rythme là, je n'arriverai jamais au bout des 18 groupes présents sur cette compil alors on va faire vite et en vrac en citant la présence d'Unlogistic (forcément), d'Upstairs People (donc), des stéphanois de Spit (faut toujours nommer les types de Saint-Etienne), des bisontins de Second Rate (faut toujours nommer les types de Besançon). Pour le reste, ça dépasse les 3'30", c'est donc hors de ma compétence.
Ah si, à noter quand même la présence des canadiens de The Weakerthans (avec des morceaux de Propagandhi dedans), bien perdu parmi tous ces frenchies...

18 French bands from hardcore to noise.




Télécharger / Download : WHEN WILL I BE FAMOUS Compilation CD

vendredi 9 septembre 2016

HIGGLEDY PIGGLEDY Compilation CD (1995)

Retour aux bonnes vieilles compilations des années 90's, thème qui semble inépuisable s'il en est.
Si sur le post du EP "Caen s'est tu ?" je m’interrogeais sur le fait de savoir si celui-ci avait été ou pas initié par Sir Michel Marc des Puffins (ex-Out of order), ici je crois qu'il n'y a aucun doute à avoir. Premier indice de poids, celui-ci est crédité pour la conception de la pochette, et pour lever toute incertitude, cette même pochette est réalisée par Axel Sandri. Il faut savoir qu'à l'époque, tous les visuels des Out of Order étaient estampillés de sa signature (enfin tous, je m'emballe peut-être un peu là mais en tout cas ils semblaient comme cul et chemise ces deux-là). Les bases étant posées, ouvrons la bête.
Cette compilation ne sera pas à mettre pour une fois dans la catégorie "fourre-tout" comme cela était souvent le cas. Dans fourre-tout j'entends par-là que la scène française n'était pas aussi cloisonnée il y a 25 ans qu'elle peut l'être aujourd'hui. Cela se ressentait sur les compilations où le punk, le hardcore, la noise jusqu'à la pop (la vraie) se côtoyaient gentiment.
Certes, nous avons ici tout de même notre lot de trucs un peu plus "weird" que le classique couplet-refrain en 4-4 à 160 bpm. Les Near Death Experience et ben euh... expérimentent, les Dickybird apportent une bouffée de fraîcheur à mi-distance et les Tilt Up (un des grands inconnus de cette compilation) s'affichent en tant que dépressifs de la bande avec une mélodie à moitié pompée sur ce cher David "R.I.P." Bowie.
Pour le reste, ça a tendance à faire quand même dans le "pas le temps" voir le "casse-toi pauv' con" pour reprendre l'expression d'un très mauvais philosophe.
Pour finir la série des "jamais entendu parlé de ceux-là", les rennais de Rusty Bars emballent le tempo d'entrée alors que Over Ten Inches (prétentieux va) décide immédiatement de calmer le jeu. Les Booby Traps, transfuges des non moins obscures Primitives s'adonnent à un punk-rock très angevin, et les Hold décident de passer totalement inaperçus. J'aurai bien mis les Vybs dans le lot des illustres inconnus si votre oreille aiguisée n'avait pas déjà remarqué qu'ils étaient déjà présents sur le EP "Caen s'est tu ?" cité plus haut. Même punition pour les No Fun Allowed qui semblent, d'après leur riff guitare, avoir un peu trop écouté Devo.
Dans la catégorie "à burnes", c'est encore Rennes qui tient ici le haut du pavé avec les légendaires Mass Murderers et les champions toutes catégories du chant burger j'ai nommé les Stormcore.
Pour finir, place donc au punk mélodique (mais pas que) des Out of Order qui ne nous gratifient pas ici de leur meilleur morceau mais qui leur en voudra, et pour finir la machine de guerre Burning Heads avec un titre live issu de leur deuxième album Dive.
13 titres en tout, ce qui est plutôt dans la moyenne basse des compilations de l'époque mais au moins celle-là on ne tire pas la langue pour l'écouter jusqu'au bout.

13 French bands mainly in the melodic punk and hardcore style.




Télécharger / Download : HIGGLEDY PIGGLEDY Compilation CD