En cas de lien mort, merci de laisser un commentaire

In case of broken link, please leave a comment for a re-upload

mardi 25 juillet 2017

THE AUTOMATICS - All the kids just wanna dance EP (1995)

Allez, on continue dans les têtes connues, toujours dans la pop-punk stupide parce que lorsque l'on a un filon, ben il ne faut pas le lâcher, c'est pas comme si on avait des idées lumineuses tous les jours.
Et en parlant de têtes, ils en ont une sacrée de vainqueur les Automatics. Y'avait concours à l'époque avec les collègues des Connie Dungs ou autres Vindictives. Peut-être un style cool qu'on se donnait dans le milieu. Faut dire que les tapisseries de tatouages et les kilos de muscles, c'était déjà pris par les hardcoreux de la grosse pomme. Et puis, s'acheter une paire de lunettes et prendre un air idiot, c'est moins fatiguant et le résultat est quasi garanti.
1er opus pour ce groupe prolifique de Portland, leur Greedy Guts à eux en somme (je ne sais plus où j'avais lu que le Jé était capable d'écrire 3 morceaux au p'tit dèj sans se forcer...), dont l'excellent Mutant Pop Rds avait encore une fois su flairer le potentiel... enfin potentiel, on s'entend, le gazier du label n'avait pas découvert les Green Day non plus. Et je sais qu'un petit nombre va encore dire (et là j'ai déjà un nom en tête...) que la pop-punk c'est toujours la même chose, que ça se mord la queue (tiens, j'ai toujours ce nom en tête qui doit esquisser un rictus à la lecture de cette phrase). Bon ok, si on écoute attentivement la mélodie du chant sur le titre Mrs Johnson, on ne peut que crier au scandaleux plagiat du Ursula finally has tits des Queers. Ils ont même le toupet de de pomper le thème du morceau pour en faire un solo... Alors ouais, c'est facile de pondre des titres au kilomètre en agissant ainsi. Ou alors c'est un hommage, ou un foutage de gueule... en tout cas, la Sacem locale n'a pas l'air très virulente.
Le bandcamp du groupe en tout cas propose un bon nombre de téléchargements gratuits, cet EP ne l'était pas, c'est pour cela qu'il a été préféré à d'autres, aucun critère qualitatif en jeu vu que tout ce ressemble un peu et donc de qualité égale. Mais foncez les piller, l'été est encore long et le cubi de rosé loin d'être vide...

First EP from the king of stupid punk-rock in Portland.
Check their bandcamp for tons of free downloads.




Télécharger / Download : THE AUTOMATICS - All the kids just wanna dance EP

vendredi 7 juillet 2017

THE APERS - The wild & savage Apers : Singles & Outtakes 1997-2002 (2004)

Retour sur notre bon vieux continent avec les papys du genre, toujours indétrônable malgré les jeunes pousses qui frappent à la porte. 20 ans déjà que les Apers sillonnent inlassablement les bars d'Europe afin de prouver que c'est toujours eux le boss. C'est vrai que l'on trouve maintenant pléthore de groupes pop-punk mi-tempo sans avoir à traverser l'Atlantique. Un p'tit coup d'oeil sur le site Ramonetothebone (quand le site veut bien fonctionner !) et la liste semble interminable. Bon, c'est plutôt vrai pour n'importe sous-genre du punk d'ailleurs. Pour un style maintes fois décrit comme mort et enterré, la bête remue toujours. Le pire est qu'en jetant une oreille sur n'importe quel bandcamp, sans que cela soit toujours transcendant et encore moins original, la grande majorité est plutôt bien foutue. La facilité d'aujourd'hui à obtenir une prod correcte pour pas grand chose y est certainement pour beaucoup, ça aide forcément d'avoir un truc plutôt propret mais franchement, cela redevient un plaisir de flâner sur le net à la découverte de p'tits groupes qui n'en veulent.
Le revers de la médaille, c'est peut-être que cette opulence fait que l'on ne s'attache plus vraiment à un album, que l'on absorbe la musique comme n'importe quelle produit de consommation courante, sans chercher à en savoir plus sur le groupe, sans scruter les bulletins de concerts histoire de ne pas les rater lorsqu'ils passeront dans le coin.
Le vieux con vous dirait qu'au temps des distros disons "postales", l'attente était fébrile, les sens en éveil à la seule vue de la casquette jaune et bleue du facteur. Quand on mettait 50 boules dans un skeud sans jamais avoir entendu une note de ce que faisait le groupe, juste sur un descriptif approximatif du gazier qui tenait la distro (et donc qui avait tout intérêt à vous allécher), et bien, même si c'était de la merde, vous vous acharniez à essayer d'aimer, et l'objet était déjà quasiment usé lorsque vous rendiez enfin les armes et remisiez les 140 grammes de vinyle au fin fond de l'étagère.
Bon, tout ça pour dire que les Apers font certainement encore de bons disques, que cette compilation de vieux titres n'est certainement pas meilleure que les autres mais que pour ma part il a ce côté approximatif de l'urgence de la jeunesse, et qu'il vaut bien quelques écoutes avant de finir dans les bas fonds d'un disque dur.

Compilation of early songs from the veterans of the European pop-punk.




Télécharger / Download : THE APERS - The wild & savage Apers CD