En cas de lien mort, merci de laisser un commentaire

In case of broken link, please leave a comment for a re-upload

mardi 26 avril 2016

URIN 8 - Bizarresque EP (1992)

Ce disque n'a aucun intérêt. Enfin, de prime à bord, comme ça là, c'est pas évident.
Tout d'abord parce qu'il ne contient qu'un seul titre... enfin soyons précis, deux versions d'un seul titre. Mais soyons encore plus précis, la face B est inaudible pour quelqu'un qui a pris soin de ses oreilles en réussissant à les tenir éloignées de toute discothèque durant des décennies... bon ok, disons pas de discothèque à moins de 2 grammes d'alcool dans le sang et avec la perspective plus ou moins raisonnable (en prenant en compte les 2 grammes cités juste avant) de conclure avec la fille que vous collez depuis le début de la soirée.
Mais reprenons. Nous avons donc affaire là un disque tout jaune avec marqué "special remixes" dessus... pas très engageant. On creuse un peu et l'on s’aperçoit que le "I'm gonna get you" mis à l'honneur ici est à l'origine (faut pas remonter très loin non plus puisque l'original date de la même année) un titre du groupe Bizarre Inc. (avec Angie Brown en featuring s'il vous plaît... ok, pas mieux). Hop un p'tit coup de youtube, une p'tite pub de Groupama pour commencer et enfin on découvre le bijou qui mérite à lui seul 2 jours de studio et le pressage de 1000 galettes de pétrole.
Donc effectivement, c'est bien une grosse merde de techno, symbole d'une décennie 90 sacrifiée sur l'autel de la facilité (hein ?! quoi ?... et les années 70 alors avec le punk 3 accords ??... rien à voir). On nous avait déjà pourri nos années 80 avec le jean neige, ça commence à faire beaucoup là.
Alors qu'est-ce qui a pris à Vinyl Solution (qui se cache derrière le "Vinyl Pollution" indiqué au verso mais qui ne trompe personne) de sortir ce euh, cette, mmmm, chose...
Bon, c'est vrai que la face A n'est pas mal du tout, le cover façon punk mélo anglais bien speed est plutôt agréable mais moi je me ramène dans leurs bureaux la gueule enfarinée avec une reprise solide de Confetti, j'suis pas persuadé qu'ils signent tout de suite en bas à droite. Alors quoi ?!... c'est le pape en personne qui est venu taper à leur porte ?? Ah ben pas loin en fait. Tout s'éclaircit grâce à seulement deux mots en caractère gras au verso : Duncan Redmonds. En délicatesse avec Snuff et Guns'n'Wankers pas encore sorti des cartons, Sir Duncan a apparemment décidé de se détendre un peu avec son acolyte Simon Wells.
Reste à expliquer le jeu de mot "Defac 8 mix" sur le verso... car ok pour le "Masturb 8 mix" ça, un enfant de, disons 12 ans, peut comprendre, mais l'autre là j'vois pas moi.
Mr Meantime avait déjà posté cet EP y'a pas mal de temps avec tout un tas d'autres EP des Snuff mais bien entendu le lien est mort, ça fera une bonne piqûre de rappel pour ceux qui l'aurait loupé.

Ephemeral project of Duncan Redmonds and Simon Wells from Snuff, consisting of a cover of a song originally performs by the band Bizarre Inc.
On side B, the original song is (badly) remix by a DJ.




Télécharger / Download : URIN 8 - Bizarresque EP

jeudi 7 avril 2016

PUNK ROCK 97 Compilation (1997)

Coincée entre Dialektik au nord, Vicious Circle au sud et Total Heaven à l'est, c'est vrai qu'il n'y a jamais vraiment eu de label digne de ce nom sur La Rochelle. Il y a bien eu quelques embryons avec Road Track qui, après un EP compilation offert avec le numéro zéro du fanzine Tears are coming, servi surtout de prétexte à la sortie du premier album des Weak en Vinyle. 
Une autre tentative avait été Upsetter All Star, drivé par les membres des Tommy Guns. Beaucoup plus DIY, le label sortait surtout des CDr il me semble (une série de compilation, Flying Over, The Janitors, ..., et bien sûr les Tommy Guns).
La troisième tentative fût donc cet EP du label Start Rds qui, si l'on fait confiance aux adresses indiquées au verso et à ma mémoire, avait été lancé par FX des Guzzlers (notamment) et l'ineffable Prof qui doit encore dire quelque chose à plus d'un du côté du marché... Malheureusement, malgré le "vol. 1" mentionné sur la pochette, il n'y aura jamais de volume 2 et le label disparaîtra aussi vite qu'il est apparu.
N'en boudons pas moins notre plaisir car le menu est alléchant. Le rochelais étant pour le moins fainéant, les deux gaziers n'ont pas été bien loin pour faire leurs courses. Et comme on est jamais mieux servi que part soi-même, on retrouve ici un titre des Guzzlers, Ça, c'était pour le côté garage du skeud.
Avec les TV Killers, il n'a pas fallu courir bien loin non plus, à moins que ceux-ci avaient déjà migré sur Bordeaux en 97... En tout cas, le combo revisite le Bomber de Motörhead à leur sauce punk 77, en réussissant le pari de dégraisser le mammouth d'une bonne minute, autant dire que cette version est vitaminée comme il faut.
De toute façon, il fallait bien y aller à Bordeaux pour retrouver les plus gros branleurs que le petit monde du punk-rock français n'est jamais connu en la personne des Jerky Turkey. Encore une petite bombe de 2 minutes de la meilleure période du groupe, c'est-à-dire avec le bassiste originel, preuve vivante (enfin j'espère) que l'on peut être à la fois un fan inconditionnel des Groovie Ghoulies et du gin/kas.
Et comme La Rochelle / Bordeaux, ça en fait déjà pas mal de route, on ne va pas aller plus loin pour découvrir les Elcamino... enfin il me semble qui sont de Bordeaux mais en fait j'ai un doute là... Bref, certainement le groupe le moins connu de ce skeud qui n'a apparemment sorti qu'un EP. Chant féminin et riff saccadé répétitif, ça sent un peu le rock 70's remis à la sauce actuelle. Difficile de se faire une opinion sur un seul titre mais c'est loin d'être désagréable.

Reunion of the French stars of punk-rock (Jerky Turkey), garage-punk (Guzzlers) and 77 style punk (TV Killers). To complete the EP, a song from an unfamiliar band called Elcamino.




Télécharger / Download : PUNK ROCK 97 Compilation EP